Programme d’Appui Accélère par les Pairs (PAP-APP) Accord de Coopération 2018-2020

Dans le cadre du Programme d’Appui Accéléré par les Pairs (PAP-APP), un accord de coopération couvrant la période de 2018 à 2020 a été signé le mardi 16 octobre 2018 à Yaoundé au Cameroun, entre la Cour des comptes du Togo d’une part, le Conseil Régional de Formation des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques d’Afrique francophone subsaharienne (CREFIAF) et l’Initiative de Développement de l’INTOSAI (IDI), d’autre part.

A cette occasion, la Cour des comptes du Togo a été représentée par monsieur BALE Débaba, Président de chambre, qui a signé l’accord au nom du Premier Président monsieur Jean Koffi EDOH.

Pour le CREFIAF, l’accord a été signé par madame MBAH ACHA Rose FOMUNDAM, Ministre Délégué à la Présidence de la République, Chargée du Contrôle Supérieur de l’État du Cameroun et également Présidente du Conseil Régional de Renforcement Institutionnel (CRRI).

Pour le compte de l’IDI, l’accord a été signé par monsieur Ola HOEM,  Directeur général adjoint de ladite Institution.

En effet, dans le souci de renforcer sa gestion stratégique et d’améliorer sa performance en matière de formulation des projets et programmes, la Cour des comptes du Togo a sollicité l’appui de la Coopération INTOSAI Donateurs (IDC) lors de la 14ème Assemblée générale de l’AFROSAI tenue en 2017 à Windhoek en Namibie.

L’IDC, qui regroupe l’INTOSAI et les bailleurs, a répondu favorablement à cette sollicitation de l’ISC du Togo pour bénéficier  de l’appui des bailleurs dans le cadre du 2ème niveau de l’Appel Mondial à Propositions de Projets.

L’Appel Mondial à Propositions de Projets (GCP), cadre de soumission de projets des ISC, est un mécanisme destiné à faire correspondre  les propositions de renforcement des capacités des ISC avec les financements des donateurs ou de l’INTOSAI. Il vise à doter les  ISC des pays en développement de moyens pour renforcer leurs capacités et améliorer leurs performances, en veillant à ce que des propositions pertinentes soient formulées par les ISC elles-mêmes et alignées sur leurs plans stratégiques. Ce mécanisme implique un soutien intensif à un petit groupe d’ISC ayant un besoin urgent d’appui pour leur développement.

Dans cette perspective, les organisations communautaires de l’INTOSAI, l’IDI, l’Organisation Africaine des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques d’expression anglaise (AFROSAI-E) et le CREFIAF ont mis en place le Programme d’Appui Accéléré par les Pairs (PAP-APP) pour soutenir les ISC du continent africain. Le financement de ce Programme est assuré par l’Agence Autrichienne de Développement (ADA), le ministère des Affaires Étrangères d’Islande, les fonds communs de l’IDI et le soutien en nature du CREFIAF et de l’AFROSAI-E.

Au sein de la zone Afrique francophone subsaharienne, les  ISC du Togo, du Niger, de la Guinée, de Madagascar  et de la République Démocratique du Congo  ont signé des accords avec le CREFIAF et l’IDI en tant que bénéficiaires du Programme PAP-APP.

L’Accord de coopération signé par l’ISC du Togo décrit les résultats attendus et la manière dont les parties vont travailler ensemble dans le cadre du programme.

La signature de cet accord a été précédée d’un séminaire des hautes directions des ISC bénéficiaires  du PAP-APP, tenu les 15 et 16 octobre 2018 à Yaoundé.

Ont pris part audit séminaire pour le compte de la Cour des comptes du Togo, messieurs :

  • BALE Débaba, Président de Chambre, représentant le Premier Président ;
  • TCHAKEI Essowavana, Président de Chambre, Point Focal du PAP-APP ;
  • FIATY Yao Hétsu, Secrétaire Général.

Ce séminaire de lancement des activités de soutien du Programme PAP-APP a été suivi d’un atelier de formation sur l’évaluation des besoins des ISC des cinq (05) pays bénéficiaires, tenu du 16 au 19 octobre 2018 à Yaoundé.

L’ISC du Togo y a été représentée par des membres du Comité chargé de l’élaboration de son Plan  Stratégique de Développement.

Il s’agit de messieurs :

  • TCHAKEI Essowavana, Président dudit Comité, Point focal du PAP-APP ;
  • PILOUZOUE Tchalouw Bouwessodjolo, Membre, Point Focal Suppléant du PAP-APP ;
  • SAMBO Assèwessè Outouloum, Membre ;
  • PANTOM Akpala, Membre.