Atelier de formation et de sensibilisation des ordonnateurs, administrateurs de crédit et comptables publics de la Région Maritime

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Programme de Travail Annuel (PTA), la Cour des Comptes du Togo a organisé, avec le soutien du Programme d’Appui au Secteur de la Justice (PASJ) Volet Corps de Contrôle, un  atelier de Formation et de sensibilisation des ordonnateurs, administrateurs de crédit et comptables publics de la Région Maritime du 22 au 24 octobre 2019 à Tsévié, chef lieu de région.

Une centaine de gestionnaires et comptables des organismes publics soumis au contrôle de la Chambre chargée du contrôle des comptes des entreprises publiques, des établissements publics, des organismes bénéficiant des fonds publics et des fonds provenant de la générosité publique ont pris part audit atelier dont les objectifs sont :

  • Renforcer les connaissances, des gestionnaires et des comptables des organismes publics soumis au contrôle de la Cour, sur leurs obligations de reddition des comptes ;
  • Former les comptables des organismes publics au respect des normes comptables utilisées pour les contrôles.

Le préfet de Zio, Monsieur ETSE Kodjo Kadévi a, dans son allocution de bienvenue, félicité la Cour des Comptes pour sa veille en matière de bonne pratique de gestion des finances publiques et souhaité de fructueux partages durant les travaux.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire Général de la Cour des Comptes du Togo Monsieur FIATY Yao Hétsu, représentant le Premier Président de la Cour Monsieur Jean Koffi EDOH, a dit en substance ce qui suit : « à l’œuvre et après examen de quelques comptes, il a été constaté que beaucoup d’acteurs de la gestion des deniers publics au niveau de l’État et surtout des collectivités territoriales, des entreprises et établissements publics méconnaissent toujours ou confondent leurs rôles et leurs responsabilités…  Ainsi pendant trois jours, des magistrats et autres experts, vous rappelleront vos rôles et responsabilités en tant qu’ordonnateurs, administrateurs de crédits, comptables publics, organes de délibération, de contrôle de la légalité ou de contrôle financier ».

La même session de formation et de sensibilisation se déroulera, courant novembre 2019, à Atakpamé pour la Région des Plateaux et à Kara pour les Régions Centrale, de la Kara et des Savanes.

Les modules de formations portent, entre autres sur :

  • Le cadre budgétaire et comptable des établissements publics nationaux ;
  • Le Plan Comptable de l’État ;
  • La Comptabilité des matières ;
  • Le Règlement Général sur la Comptabilité Publique ;
  • Les modalités de reddition des comptes des comptables principaux d’État ;
  • La nomenclature des pièces comptables des dépenses de l’État et l’élaboration du compte de gestion des établissements publics nationaux.

Texte et images : Dorothée Tabiou